image/svg+xml
    À la fois média et ONG d’investigation, Disclose a été fondé il en 2019 par des journalistes d’investigation indépendants pour mener des enquêtes au long cours sur des sujets d’intérêt public. Il s'agit d'un journalisme d’enquête à but non lucratif, à l'image de Propublica aux États-Unis ou Correctiv en Allemagne. Ainsi (...) 
    Disclose

      (...) Mathias Destal était journaliste à Marianne et a fait valoir sa clause de cession au moment du rachat du magazine par l’entrepreneur tchèque Daniel Kretinski. Geoffrey Livolsi, pigiste à Mediapart, L’Express ou France Inter, a perçu les limites de l’indépendance éditoriale quand son documentaire sur le Crédit mutuel, compromettant pour l’industriel Vincent Bolloré, a été censuré par Canal+ (dont l’industriel breton était le premier actionnaire). Avec seize autres journalistes (dont Jean-Pierre Canet, Benoît Collombat, Anne Poiret, Anne-Sophie Novel, Philippe Pujol…), ils ont lancé Disclose (divulguer, en français), "un média et une ONG d’investigation à but non lucratif, enquêtant sur des sujets d’intérêt public (crimes environnementaux, santé publique, agroalimentaire, délinquance financière, justice sociale et libertés fondamentales) et organisé de façon à avoir un impact sur la vie publique".